La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

17 octobre 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Un nouvel accord interprofessionnel pour les Champenois
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 30 mars 2008

Un nouvel accord interprofessionnel pour les Champenois

Après un an d’échanges et de débats entre les représentants du vignoble et du négoce, un accord interprofessionnel a été conclu et annoncé à l’AG du Syndicat des vignerons. Les 2 présidents de l’interprofession, Patrick Le Brun et Ghislain de Montgolfier, l’ont ensuite présenté à la presse. Il fera l‘objet prochainement d’une décision du CIVC.
Cet accord doit maintenir aux producteurs une assurance de débouchés pour leurs récoltes et un partage de la valeur ajoutée. En face, il doit stabiliser et sécuriser l’approvisionnement des maisons. Vous pouvez télécharger le dossier de presse décrivant entre autres les mesures applicables dès la prochaine vendange. Par ailleurs la Champagne Viticole reviendra prochainement sur le contenu de ce dispositif.

Afin d’enrayer les dérives constatées sur le marché des raisins, il anticipera les échéances et sera applicable à compter de la vendange 2008 jusqu’à la vendange 2013. S’il prend en compte le caractère privé des contrats passés entre les vendeurs et les acheteurs, il introduit cependant des dispositions obligatoires, dans les limites de la réglementation européenne.

Les objectifs

L’organisation mise en place au travers des nouveaux accords a pour objectif de garantir : d’une part aux négociants, la sécurité et la stabilité de l’approvisionnement nécessaire à leur activité et à leur développement commercial durable. D’autre part, aux producteurs, la sécurité et la stabilité de l’écoulement de leur production assortie d’une rémunération basée sur le partage de la valeur ajoutée.

Le dispositif

Trois types de mesures permettront de répondre aux objectifs fixés :

    des mesures garantissant l’approvisionnement du négoce
  • des mesures garantissant le partage de la valeur
  • des mesures relatives au suivi


Fichiers � t�l�charger

Haut de page