La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

22 octobre 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > Un nouveau service aux adhérents des champagnes de vignerons
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 2 mai 2012

Parution du mois

Un nouveau service aux adhérents des champagnes de vignerons

« Tweeter », « googler », « scroller », « poster sur le mur », « faire du buzz », « IRL » autant de termes barbares pour le néophyte qui envahissent de plus en plus notre quotidien. Comment s’initier à cet univers lorsque l’on n’en maîtrise ni le vocabulaire ni les codes ? Pour répondre à ces interrogations, les Champagnes de Vignerons ont lancé des ateliers d’initiation au web pour leurs adhérents.

« Au niveau de notre communication collective, nous avons nous-même fortement développé notre présence sur internet et les réseaux sociaux afin d’accroître notre visibilité auprès d’une nouvelle génération de consommateurs (cf. La Champagne Viticole, février 2012). Cela a inévitablement engendré un intérêt croissant des vignerons pour ce média de communication », déclare Olivier Cossy, rapporteur de la commission communication. Et de poursuivre : « Si nous avons vocation à mettre en œuvre des actions de communication collectives valorisantes pour notre vignoble, nous nous devons d’accompagner nos adhérents dans leurs démarches de communication individuelles et répondre à leurs besoins. La mise en place de ces ateliers fait parfaitement écho à cette deuxième mission. »

Dédramatiser le web coûte que coûte

Cinq ateliers ont eu lieu en octobre 2011, janvier et mars 2012 à épernay et Bar-sur-Seine. L’apprentissage débute par une présentation rapide des enjeux des réseaux sociaux dans le monde du vin par la société Triptiq, agence web des Champagnes de Vignerons. « A quoi sert une page Facebook, et plus généralement, les réseaux sociaux ? », « Comment communiquer au quotidien ? », « Comment s’applique la loi Évin sur internet ? » Une mise en bouche qui a pour objectif de dédramatiser le web en montrant que ce média est finalement très accessible. Il suffit juste d’être un peu initié… et d’y consacrer un peu de temps tous les jours, en plus de ses activités quotidiennes.

C’est justement à ce niveau-là que les craintes sont les plus importantes : de nombreux participants se demandent comment ils peuvent communiquer sur ce média alors qu’ils sont très occupés sur le reste de leurs activités. « Nous insistons bien sur le fait qu’internet n’est pas une fin en soi. C’est un canal de communication moderne, certainement amené à se développer, mais qui vient en complément d’autres médias de communication comme l’e-mail ou même le courrier, poursuit Olivier Cossy. L’important est surtout de définir une stratégie de communication et des types de clientèles visés desquels découleront des moyens de communication comme le web. Le CRFPS organise d’ailleurs tous les ans des formations marketing pour les accompagner dans cette démarche. »

Place à la pratique

Après la présentation générale des réseaux sociaux, les participants, répartis par groupes de niveaux, s’essayent en direct à l’univers impitoyable de Facebook. Chacun sur son ordinateur, et coaché par un expert, est initié à la communication « en live ». L’expert accompagne le participant et l’aide à trouver les bons mots pour mettre en avant son champagne.

Pour ceux qui souhaiteraient être accompagnés un peu plus après les ateliers, il leur est possible de passer par le service communication des Champagnes de Vignerons. Il leur suffit d’envoyer leurs actualités (visites de caves, journées portes ouvertes, nouveaux habillages…) qui seront relayées sur les pages Facebook et Twitter de la marque collective, qui réunissent respectivement 1 100 fans et 500 abonnés. Des campagnes de prospection de fans sont d’ailleurs prévues pour le printemps et l’été afin de recruter 5 000 fans et donner davantage de visibilité aux adhérents.

AKRAME BENALLAL OBTIENT UNE ÉTOILE AU MICHELIN

Chef partenaire des Champagnes de Vignerons depuis plus d’un an, Akrame, âgé de 31 ans, entre dans le cercle très fermé des chefs étoilés en obtenant sa première étoile au Guide Michelin. Il contribue, en effet, à donner une image dynamique et valorisante du vignoble par une mise en avant systématique de la marque collective auprès de la presse. Il s’est d’ailleurs pleinement investi dans ce partenariat en développant des associations mets/champagnes et a étoffé sa carte de vins avec de nombreux champagnes de producteurs. Cette récompense aura très certainement un effet bénéfique tant pour Akrame que pour Les Champagnes de Vignerons. • Restaurant Akrame, 19, rue Lauriston, 75 016 Paris - www.akrame.com

CRÉATION DE VIDÉOS POUR LES ADHÉRENTS

Tous les adhérents qui souhaitent une mise en avant de leur marque sur Facebook et d’un outil de communication de leur exploitation peuvent contacter le service communication. Ce dernier recherche actuellement des vignerons qui accepteraient d’être filmés par le SGV et dont la vidéo serait diffusée sur la page collective Facebook des Champagnes de Vignerons. L’ob-jectif est de mieux humaniser la marque collective à travers la mise en avant mensuelle d’exploitations viticoles adhérentes et représentatives. La vidéo sera offerte aux vignerons intéressés. • Tél : 03 26 59 84 75. communication sgv-champagne.fr

Sandra Cizeron

En images


  • Atelier web


  • Atelier web


Haut de page