La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

20 août 2017 accueil Accueil >  A découvrir  >  Qui sommes-nous ?  >  Fiche d’identité du journal  > Un lectorat de professionnels, fidèle et attaché à la revue
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Fiche d’identité du journal

Article publié le 20 février 2007

Un lectorat de professionnels, fidèle et attaché à la revue

Une population très ciblée

L’ensemble de la Champagne compte environ 15 000 exploitants. Sur ce nombre, 6717 vignerons exploitent plus d’1 ha.
Plus de 80 % des abonnés de la revue sont des déclarants de récolte. La majeure partie des coopératives et maisons de négoce ont également un abonnement à la revue.
Près de 70 % des vignerons exploitant plus d’1 ha sont abonnés, ainsi que 75 % des exploitants commercialisant plus de 2 000 bouteilles.

Une présence sur tout le territoire de l’AOC Champagne

La répartition des abonnés par département se présente ainsi : 65 % dans la Marne, 20 % dans l’Aube et 15 % pour l’Aisne. Ce qui correspond à la répartition des viticulteurs par zone.
Des données permettent aussi d’apprécier la répartition des abonnés selon la surface de leur exploitation :

dans la catégorie des exploitations de moins d’1 ha, 20 % sont abonnées,

  • 50 % pour celles comprises entre 1 et 2 ha
  • 75 % entre 2 et 5 hectares
  • 85 % pour les exploitations de plus de 5 ha

Des lecteurs fidèles et attachés à la revue

Après une seule relance, le taux de renouvellement de l’abonnement s’élève à plus de 90 %.
50 % des lecteurs sont abonnés pour une durée de deux ans.
La revue est conservée une année complète, voire plus, et nombreux sont les vignerons qui s’y réfèrent plusieurs fois après une première lecture.



Haut de page