La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

20 août 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Publicité : Vin et Société interpelle le chef de l’Etat
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 2 février 2008

Publicité : Vin et Société interpelle le chef de l’Etat

Vin & Société a tenu à réagir au jugement prononcé le 20 décembre 2007 contre Le Parisien Libéré. Cette condamnation illustre les dérives graves qu’autorise la définition par défaut de la publicité dans le Code de santé publique. Elles font peser sur le vin, produit intrinsèquement lié à la culture, à l’art de vivre et au patrimoine français, la menace d’un tabou médiatique.

L’association Vin & Société a écrit au nom de l’ensemble de la filière vitivinicole, au Président de la République pour l’alerter sur la situation absurde provoquée par l’application stricte de la législation en matière de publicité sur les boissons alcoolisées.
De récentes décisions de justice viennent en effet confirmer l’interprétation de la Cour de Cassation établissant que toute évocation, quelle que soit sa forme, du nom d’une boisson alcoolisée, peut être considérée comme une publicité. Ainsi, même si la finalité n’est pas commerciale, le simple fait de rappeler la boisson alcoolisée est considéré comme un acte publicitaire.
Il s’agit indéniablement d’une atteinte à la liberté d’expression de la presse puisque, désormais, tout journaliste s’exprimant sur le vin est assimilé à un rédacteur publicitaire. L’application stricte de la loi pourrait même remettre en cause tout acte créatif évoquant le vin : livre, film, poésie, chanson, peinture, etc. ! Non seulement, on ne pourra plus regarder de match des Girondins de Bordeaux à la télévision, mais la plupart des poèmes de Baudelaire seront interdits d’édition en l’état et de nombreux tableaux du Louvre devront être détachés.
Vin & Société demande au Président de la République de réunir rapidement l’ensemble des partenaires pour élaborer une solution, dans un climat dépassionné et respecter son engagement à ouvrir le débat sur les conditions dans lesquelles on peut faire une publicité sur le vin. « Nous ne pouvons pas rester dans cette situation absurde, instable et dangereuse qui pèse sur les médias et sur la filière. Il faut donner une définition au terme publicité, c’est la seule solution envisageable. Nous nous tenons prêts à travailler sur cette définition » précise Marie-Christine TARBY, présidente de Vin & Société.

*Créée en 1991, l’association Vin & Société est une institution qui fédère et représente tous les acteurs de la filière vitivinicole française (production, négoce et interprofessions).


Informations compl�mentaires :

Contact : Delphine BLANC - contact vinetsociete.fr - 01.55.35.08.35


Haut de page