La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

26 septembre 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > Projet Vignoble : la parole aux sections
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 6 février 2013

Parution du mois

Projet Vignoble : la parole aux sections

En novembre, les sections locales ont apporté leur contribution à la réflexion syndicale sur le Projet Vignoble. Les mêmes constats et inquiétudes sont exprimés d’un bout à l’autre de la Champagne : le vignoble ne manque pas d’atouts, mais il doit veiller à ne pas s’endormir sur ses lauriers.

Les sections locales du SGV ont reçu un questionnaire sur les enjeux du vignoble au sein de la filière Champagne. En cette période peu favorable aux réunions, une cinquantaine de réponses ont été retournées au Syndicat. Une contribution intéressante et de qualité, qui met en évidence une vraie convergence de points de vue : les mêmes sujets sont évoqués dans tous les secteurs.

Pour les sections, les clés de la réussite du champagne sont l’image de l’AOC et son organisation. Deux piliers à préserver à tout prix, dans l’intérêt de tous les opérateurs, viticulteurs et négociants. Les atouts spécifiques du vignoble au sein de l’appellation sont : les équilibres interprofessionnels, le savoir-faire des vignerons et leur diversité, ainsi que, bien entendu, l’image de l’AOC. Toutefois, pour les sections, ces trois cartes fortes dans le jeu des vignerons pourraient disparaître si certaines tendances perduraient. Ainsi, l’équilibre du rapport de force interprofessionnel est menacé par plusieurs facteurs comme le recul de la culture collective et le risque de perte de la cohésion syndicale, la forte montée en puissance de grands groupes, le prix des vignes, inaccessible aux petites exploitations, qui favorise une fuite du foncier vers le grand négoce, la révision de la délimitation concomitante au risque de perdre la maîtrise des plantations, et enfin la faible présence du vignoble sur les marchés émergents qui tirent actuellement la croissance du champagne, en volume et en valeur.

L’image de l’appellation implique un engagement collectif fort dans la qualité. Or, les sections évoquent une certaine «  déprofessionnalisation  », liée à l’éclatement des exploitations à cause du prix du foncier. Une préoccupation s’exprime sur le désengagement de certains exploitants, qui pourrait impacter la qualité des pratiques viticoles. De nombreuses sections estiment, par ailleurs, que les méthodes commerciales des vignerons doivent se professionnaliser pour mieux contribuer à la valorisation de l’appellation.

Dangers et tendances

Les champagnes à bas prix sont également identifiés comme un danger pesant sur la cohérence de l’image du champagne, de même que l’absence de communication forte sur le produit face à des produits concurrents qui ne lésinent pas sur le marketing. Enfin, la diversité des exploitations et le savoir-faire des vignerons sont menacés par le prix du foncier qui, d’ores et déjà, remet en question la transmission des exploitations. Ce phénomène est accentué par l’accumulation des contraintes, qui peut décourager  : comment être au top sur tous les sujets  ?

La contribution des sections locales pose des constats très clairs. Mais comment infléchir les tendances qui mettent en péril l’avenir des exploitations  ? Le travail doit se poursuivre. Tel est l’objectif de la réflexion stratégique Projet Vignoble, qui va être conduite en 2013 au sein du SGV.

Catherine Chamourin

Haut de page