La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

23 août 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > PASSAGE DU TOUR DE FRANCE 2010
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 17 août 2010

Parution du mois

PASSAGE DU TOUR DE FRANCE 2010

Le jeudi 8 juillet dernier, la section locale de Moussy a réussi à fédérer autour d’elle des dizaines de volontaires pour faire du passage du Tour de France un moment inoubliable. Retour sur le feuilleton «  Grande Boucle  » qui a tenu en haleine 6 mois durant les Moussytiers, honorant le régional de l’étape en la personne de John Gadret.

Au début de l’année 2010, durant une réunion de section locale à Moussy, une idée émerge dans les têtes de quelques-uns, celle de fêter dignement le passage du Tour de France 2010 dans la commune et d’honorer, dans le même temps, le coureur cycliste moussytier, John Gadret. Rapidement, villageois et vignerons fédèrent leurs idées. L’équipe de «  Moussy fait son tour  » est née et ne cessera, jusqu’au jour J, de prendre de l’ampleur.

Le début du printemps rime avec le lancement du compte à rebours. Les dizaines de bénévoles s’activent et commencent à mettre sur pied pléthore de décorations et d’animations. C’est toute la rue centrale de Moussy qui est repensée. Un des gros œuvres est la confection d’une bouteille de champagne géante, placée le jour de l’événement sur le rond-point central, à proximité de l’hôtel de ville. Des bouteilles de champagne collectors sont aussi réalisées pour l’occasion.

A quelques heures du passage du peloton, l’heure est aux derniers préparatifs pour toute l’équipe de «  Moussy fait son tour   ». Le soleil est là, la chaleur aussi. La fête devrait être belle. Au plus grand plaisir des spectateurs amassés de part et d’autre de la chaussée, tout est prêt au moment voulu. Des centaines de guirlandes et autres drapeaux sont accrochés à la boîte aux lettres de chaque habitant de la commune, le tonneau du village est habillé de cyclistes, un bonhomme géant surnommé Gaspard jonche le bord de route, deux chars aux couleurs du Tour de France sont positionnés aux alentours du rond-point central là où se trouve la fameuse bouteille de champagne géante (l’un d’entre eux était d’ailleurs déjà présent au début du mois de juillet lors des fêtes Henri IV, dont le thème de la parade était «  Un petit vélo dans la fête  »), vélos et roues ont pris place dans les arbres et un maillot géant fait de ballons de baudruche est réalisé dans les vignes. Les enfants aussi ont été associés à la fête. En effet, les écoles ont confectionné une carte de France géante du parcours du Tour 2010, mais aussi un mannequin en papier mâché.

Aussi, des portraits et banderoles à l’effigie de John Gadret sont placés aux quatre coins de la commune. Sur l’une d’elles, on peut y lire  : «  Allez papa John, tu es notre champion  !!!  » Moussy aime son champion et ce dernier lui rend bien. Ainsi, à l’automne dernier, John Gadret a organisé sur ses terres champenoises un critérium où amateurs et professionnels ont été conviés (52 partants). Certaines anciennes gloires de la petite reine étaient présentes, comme Cédric Vasseur par exemple, maillot jaune sur le Tour de France en 1997. «  Faire du passage de John à Moussy un événement, c’est en quelque sorte lui renvoyer la balle et le remercier pour l’organisation de ce critérium, admet Benoît Ruelle, vice-président de la section locale de Moussy. De plus, sa magnifique 13e place sur les routes du Tour d’Italie était une motivation supplémentaire   ».

«  Le cœur rempli de bonheur   »

La matinée du 8 juillet est aussi rythmée par la présence à Moussy des deux principaux favoris du Tour de France, l’Espagnol Alberto Contador et le Luxembourgeois Andy Schleck. En effet, leur équipe respective avait décidé de passer la nuit dans un hôtel de la commune. Avant de rallier Epernay, ville départ de cette étape menant les coureurs à Montargis, les deux champions prennent un véritable bain de foule. L’obtention d’un autographe est presque mission impossible.

Pour autant, les déçus vont pouvoir rapidement trouver une consolation. Un peu plus d’une heure avant le passage de la course, les premiers véhicules de la caravane publicitaire, qui en compte 250 cette année, font leur apparition sur le parcours. Porte-clés, casquettes, échantillons de lessive et autres paquets de bonbons viennent rapidement garnir les sacs des spectateurs s’entassant sur près de trois rangées sur les trottoirs. Dans le même temps, barbecue géant, danses et chansons avec le club country d’Epernay et un disc-jockey continuent à attirer la foule.

Il est 12 h 45. Le temps semble comme s’arrêter dans le village. Les rues adjacentes sont vides, les quelques petits commerces sont désertés. L’heure est à la grande boucle. Seul le son des roues de vélo raisonne pendant que des bulles s’échappent du bouchon de la bouteille de champagne géante.
Comme espéré, John Gadret traverse le village seul en tête, tel un empereur à la tête de ses troupes, le peloton.

Six mois de travail, deux minutes de bonheur intense. Le Tour est passé, le champion a été honoré et le public comblé. «  On peut être fier de notre boulot, se félicite Benoît Ruelle. Enormément de personnes formidables ont bossé comme des fous pour que cette journée soit une réussite. J’ai le cœur rempli de bonheur  ». Un bonheur à n’en pas douter partagé par tous.

John Gadret
Avant tout un cyclo-cross man

Agé de 31 ans, John Gadret est d’abord un spécialiste du cyclo-cross. Dès 1999, il se classe 5e des championnats du monde espoirs de la spécialité. Après de nombreuses places d’honneur, il remporte à deux reprises, en 2004 et 2006, le titre de champion de France de la spécialité. C’est en 2004 que le natif d’Epernay se tourne vers la route en signant au sein d’une équipe belge. En 2006, John fait son retour en France et n’attend pas pour montrer ses qualités de grimpeur. Sur le Tour d’Italie, il termine trois étapes de montagne dans les 10 premiers avant de se fracturer la clavicule. Au mois de mai dernier, il réalise la plus belle performance de sa carrière en se classant 13e du classement général final du Tour d’Italie. Cet accessit lui permet de valider sa place sur le Tour de France 2010 qu’il termine en position de premier Français (19e).

John Courroux

En images


  • Foule


  • John Gadret


  • Tonneau


Haut de page