La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

26 septembre 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Non à une nouvelle stigmatisation du vin !
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 19 octobre 2013

Non à une nouvelle stigmatisation du vin !

Le groupe d’étude viticulture de l’Assemblée nationale condamne avec fermeté les propos tenus par Patrick Elineau, directeur général de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie. Interviewé par la revue américaine Wine Spectator, il invitait les autorités françaises à interdire de parler du vin sur internet en prenant exemple sur ce qui est fait en matière de "pornographie", de "pédophilie" ou encore contre "les sites pro nazis".

Une attaque aussi violente du vin et de la filière viticole, et de tels amalgames de la part d’une association reconnue d’utilité publique, agréée "jeunesse et éducation populaire", et financée par l’État, l’Assurance maladie et les collectivités locales, sont inadmissibles. "Nous condamnons toute stigmatisation du vin et tout amalgame entre certaines drogues et la consommation de vin", indique le groupe d’étude viticulture de l’Assemblée nationale. Ce comportement outrancier est révélateur d’un grand malentendu concernant le vin et sa consommation, et rend d’autant plus nécessaire la création d’une instance interministérielle rassemblant le secteur et les associations de santé.



Haut de page