La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

17 octobre 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Mobilisation générale ou régression durable : réagissez !
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 24 février 2009

Mobilisation générale ou régression durable : réagissez !

2009 commence sur fond de crise économique profonde. Pour autant, nous ne devons pas oublier que d’autres dangers menacent notre filière. D’une manière beaucoup plus insidieuse, certes, mais dramatique car beaucoup plus durable… Entendez par là, la quasi impossiblité imposée aux viticulteurs de parler et promouvoir leur vin ! Ce sujet vous hérisse le poil ? Réagissez ici : nous publierons sur notre site vos retours !

2008 nous a donné quelques signaux d’alerte : condamnation de journaux publiant des articles sur le vin et le champagne, mise en cause d’Internet, augmentation des droits de circulation des vins, etc. Des signaux et certainement des « ballons d’essais » pour tester la capacité de mobilisation et la force de conviction de notre filière ! Et force est de constater que, jusqu’à présent, notre secteur n’est pas véritablement entré en résistance.

Non à la culpabilisation outrancière

Alors, sans réaction de notre part, 2009 pourrait devenir l’année de la régression durable, rendant les aléas économiques actuels anecdotiques. Le développement rampant de la censure sur notre vin est une condamnation, à terme, de notre activité, et ce quelle que soit la situation actuelle de notre produit !
Oui à la modération, à l’échange, à l’éducation, au respect et au discernement. Non à l’intransigeance, à la culpabilisation outrancière, à la prohibition, à la solution facile et dérisoire de l’interdit. Il est temps de réagir : si le vin et le champagne sont condamnés, réduits au silence, le reste n’a plus d’importance. Ensemble, faisons entendre notre voix, faisons savoir que nous ne laisserons pas notre produit être malmené de la sorte, faisons face et résistons !


Informations compl�mentaires :

Mail du journal : champagneviti sgv-champagne.fr


Haut de page