La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

24 août 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Lumière sur « la face cachée des Paysages du Champagne »
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 4 mai 2011

Lumière sur « la face cachée des Paysages du Champagne »

La candidature des Paysages du Champagne au Patrimoine mondial de l’Unesco propose une lecture originale et exceptionnelle de la Champagne viticole. Se différenciant des autres paysages viticoles par son agencement, sa géologie, son caractère industriel et son patrimoine bâti, les Paysages du Champagne recèlent une dimension souterraine unique.

En 2009, un inventaire des murs peints a été réalisé et a permis de recenser pas moins de 150 peintures sur les murs des cours d’exploitation, dans les caves… Aujourd’hui, les porteurs du dossier lancent une action similaire consacrée cette fois-ci au patrimoine souterrain  : « La dimension verticale est importante et exceptionnelle en Champagne », explique Michel Guillard, expert des paysages viticoles du dossier. Caves creusées, crayères réaménagées, caves semi enterrées, tout cela fait partie du patrimoine des Champenois et se révèle être tout à fait spécifique à notre région. C’est ce que Michel Guillard appelle « la face cachée des Paysages du Champagne ». Qu’elles soient anciennes ou récentes, « ces caves et crayères participent à l’imaginaire du champagne ». Autre point fort de cette opération, elle constitue un moyen de valorisation du patrimoine partagé tant sur le plan géographique, puisqu’il existe des caves partout en Champagne, que sur le plan structurel car vignerons, coopératives, ou maisons de négoce peuvent se faire connaître.



Fichiers � t�l�charger

Haut de page