La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

17 août 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Les fêtes Henri IV à Aÿ fêtent leurs 20 ans
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 25 juin 2010

Les fêtes Henri IV à Aÿ fêtent leurs 20 ans

Les 3 et 4 juillet prochains, la commune d’Aÿ fêtera le 20ème anniversaire des fêtes Henri IV. Le temps d’un week-end, folklore et traditions seront les maîtres-mots.

Tous les deux ans depuis 20 ans maintenant, les Agéens ont pris pour habitude de confier les clés de leur cité au roi Henri IV, le temps du premier week-end de juillet. « Si je n’estois roy de France, je voudrais estre sire d’Aÿ » écrivait Henri IV. Ce dernier se proclamait d’ailleurs « sire d’Aÿ et de Gonesse » devant l’ambassadeur d’Espagne venu lui présenter ses lettres de créances. Henri IV était d’ailleurs propriétaire d’un pressoir et amateur avisé des vins d’Aÿ, futur champagne.

Les fêtes Henri IV s’articulent autour de quelques moments forts. Ainsi, tout au long du week-end, maisons de champagne et particuliers ouvrent leur cour. Les 3 et 4 juillet prochains, ce sont en tout près d’une trentaine qui devrait être recensée aux quatre coins de la commune, soit davantage que lors des précédents rendez-vous. A chaque édition, les spectateurs découvrent donc le secret des caves et du patrimoine viticole champenois. En sus, chaque cour est animée d’un orchestre ou encore d’une exposition. Ce mélange des genres est particulièrement apprécié par le public. Les amateurs de produits du terroir et de l’artisanat ne sont pas en reste puisque le marché Henri IV accueille environ 50 exposants. Le samedi soir, un feu d’artifice musical est tiré aux pieds des coteaux. Pour autant, l’heure du bouquet final n’a pas encore sonné, au contraire.

Une parade très tendance

Le point d’orgue des festivités se situe le dimanche après-midi avec la grande parade qui réunit chaque année, autour de la figure royale d’Henri IV et son célèbre cheval, plus de 2000 figurants et près de 25 000 spectateurs. Comme à chaque édition, l’organisation de ce défilé est confiée à Pol Olory, metteur en scène et plasticien. Après le succès de 2008 et la « Fantaisie gonflable », le thème de cette nouvelle parade est placé sous le signe de l’écologie et des énergies renouvelables : « Un petit vélo dans la fête ». Quelques jours avant le passage du Tour de France cycliste en Champagne (départ d’une étape le 8 juillet à Epernay), les amateurs du deux-roues auront donc l’occasion de répéter leurs gammes. A chaque édition, le travail effectué en amont de la parade est plus que conséquent. Ainsi, depuis février dernier, ses organisateurs ont investi les anciens pressoirs de Pommery, reconditionnés en atelier vélocipédique pour l’occasion. C’est à l’intérieur de ces locaux que les vélos, une fois récupérés, ont du ensuite être restaurés dans le but d’obtenir au final des bicyclettes hors normes et hors du commun. Un stage de soudure a même été organisé pendant une semaine afin de confectionner les machines qui déambuleront dans les rues le jour de la parade. Afin de garantir le spectacle, les élèves du BTS design-espace du lycée Marc Chagall de Reims ainsi que les étudiants des Beaux-arts d’Annecy et ceux de la Fac de Lille pour la scénographie ont apporté leurs pierres à l’édifice.

Pour ce vingtième anniversaire, des nouveautés doivent être apportées afin de fêter dignement l’événement. Ainsi, une inauguration haute en couleurs rythmera le début du week-end des festivités. Aussi, pour coller au plus près au thème de la parade, les traditionnels jeux médiévaux laisseront place à des animations de « vélos rigolos », de quoi ravir petits et grands.

Un anniversaire peut en cacher un autre. Il y a 400 ans, le 14 mai 1610, Henri IV, alors roi de France depuis le 2 août 1589, était assassiné par François Ravaillac. Pour rendre hommage au premier souverain de la branche dite de Bourbon, une conférence sera organisée le vendredi précédent les festivités, à 18h30, à la Villa Bissinger.

Le programme définitif de ces deux journées sera disponible en mairie d’Aÿ courant juin et sur www.fetes-henri4-ay.fr.



Haut de page