La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

23 août 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Le groupe des jeunes prépare son assemblée générale
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 20 mars 2009

Le groupe des jeunes prépare son assemblée générale

L’assemblée générale 2009 du Groupe des Jeunes Viticulteurs du SGV questionnera l’interprofession : « Quel rôle pour l’interprofession dans un monde libéral ? ». Le vendredi 3 avril à 14 h 30 à l’Espace 2000 de Port-à-Binson, le Groupe des Jeunes Viticulteurs, du SGV invite les Champenois à venir explorer la question avec lui.

L’interprofession champenoise est souvent considérée comme un modèle, une référence. Mais le contexte ne cesse d’évoluer, que ce soit via le poids et le fonctionnement des groupes commerciaux de la région, via la multiplication des règlementations en tout genre ou encore via une philosophie économique toujours plus libérale.
Dans ce cadre, nouveau et pas toujours favorable aux intérêts champenois, l’interprofession peut-elle continuer à jouer son rôle ? De quelle manière ? « Notre organisation a permis de construire une Champagne forte et sereine. On nous l’envie d’ailleurs souvent ! Mais, sur fond de libéralisme, que pensez de ce système ? » explique Maxime Toubart, président du Groupe des Jeunes.
Jérôme Agostini, directeur du comité national des interprofessions des vins à appellation d’origine, François Alvoët, ancien directeur de la COVAMA, et Michel Letter, directeur général adjoint des Maisons Mumm et Perrier-Jouët, seront présents pour éclairer les débats de leur expérience.
Savoir plus : Le Groupe des Jeunes Viticulteurs de la Champagne voit le jour en 1947 sur l’initiative de quelques jeunes vignerons soucieux d’exprimer et de représenter la vision spécifique des plus jeunes au sein du Syndicat Général des Vignerons. Outre le fait d’être le porte-parole des vignerons entre 18 et 35 ans, il est une véritable force de proposition sur tous les dossiers d’actualité viticole champenois. Il participe à la vie d’un grand nombre d’instances professionnelles champenoises, siège dans toutes les commissions syndicales et a deux représentants au Conseil d’administration du SGV.
Depuis juillet 2007, le Groupe des Jeunes Viticulteurs de la Champagne est présidé par Maxime Toubart.



Haut de page