La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

16 décembre 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Le degré moyen de cuverie passe à 9°
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 28 août 2007

Le degré moyen de cuverie passe à 9°

Suite à la météo très pluvieuse de ces dernières semaines, décision a été prise de réajuster à la baisse le degré minimum, qui avait été fixé par l’INAO en juillet pour les AOC Champagne, Coteau Champenois.

Le degré minimum moyen de cuverie est fixé à 9 % vol (au lieu de 9,5 % vol) La dérogation au ban des vendanges peut être souscrite à partir de 9,5 % vol (au lieu de 10 %).

Dans le contexte d’une très grande hétérogénéité du potentiel de récolte selon les secteurs, l’objectif est de permettre aux viticulteurs de rentrer une récolte saine, particulièrement dans les vignes ayant souffert de la grêle.

L’enjeu est de rentrer rapidement les raisins courant un risque sanitaire à court terme, et seulement ceux-ci, tout en conservant à l’esprit que le retour du soleil devrait permettre au reste de la récolte de poursuivre sa maturation pendant plusieurs jours dans de bonnes conditions. Nous sommes en août, les dirigeants champenois considèrent qu’il n’y a pas d’urgence, et qu’il incombe au vignoble de démontrer à l’INAO sa capacité à gérer au mieux une vendange très hétérogène pour rentrer une récolte globale avec un degré moyen optimal.



Haut de page