La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

23 août 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Le champagne plus cher pour les Belges ?
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 29 octobre 2007

Le champagne plus cher pour les Belges ?

Récemment, à l’occasion de l’ouverture d’un salon des vins renommé en Belgique, une enquête commandité par l’organisateur a mis en cause l’honnêteté des viticulteurs champenois dans leur relation commerciale avec leurs clients belges ! Selon les conclusions de celle-ci, les Champenois pratiqueraient des prix "spéciaux" pour les Belges et les Britanniques ! L’interprofession champenoise réagit…

A la suite de la diffusion des résultats d’une enquête sur les prix du champagne en France et en Belgique, qui a été réalisée par Alain Bloeykens, et rendue publique lors de l’ouverture de la foire aux vins Megavino (organisée à Bruxelles par cette même personne), le CIVC tient à réfuter catégoriquement les graves accusations portées contre les vignerons et les maisons de Champagne. En particulier, selon l’enquête en cause, "55 % des vignerons avoueraient pratiquer des prix pour les clients belges et britanniques qui seraient 30 % plus élevés que ceux appliqués pour les clients français".

Selon les responsables du CIVC : "Une telle affirmation, qui porte atteinte à l’honnêteté des vignerons, apparaît sans aucun fondement". L’occasion de rappeler deux points fondamentaux :

  • D’une part, la réglementation en vigueur en France rend obligatoire la communication à chaque client du tarif de vente et interdit le recours à des prix différents selon la nationalité des clients qui achètent sur place leur champagne. Des contrôles réguliers sont effectués par l’administration française qui veille avec vigilance au strict respect de ces règles.
  • D’autre part, le Bureau du CIVC en Belgique qui reçoit quotidiennement de nombreux courriers et appels téléphoniques de la part de consommateurs belges n’a jamais eu connaissance d’une quelconque plainte ou remarque sur le recours à des prix de vente discriminatoires.
Enfin, il faut souligner que les Belges ont la réputation, en France, d’être des acheteurs avisés et avertis qui recherchent toujours le meilleur rapport qualité-prix. Comment pourrait-on croire un instant que des dizaines de milliers de Belges viendraient, en Champagne, toujours plus nombreux, chaque week-end, et avec un plaisir sans cesse renouvelé, tout simplement pour se faire voler !

Haut de page