La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

17 octobre 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Le Groupe des Jeunes sera en assemblée le 19 mars
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 11 mars 2010

Le Groupe des Jeunes sera en assemblée le 19 mars

Le Groupe des Jeunes viticulteurs de la Champagne organise son assemblée générale le 19 mars 2010, à 14 heures, au Centre Vinicole – Champagne Nicolas Feuillatte. Le thème choisi cette année : "quelle Champagne pour 2025 ?".

Une invitation à l’anticipation autour des différents spécialistes des grandes données d’aujourd’hui et de demain : économie, environnement, syndicalisme, formation, etc. Ainsi, le GDJ a préparé cet évènement en rencontrant d’une quinzaine de «  personnalités qualifiées  ». Ce sont au total une dizaine de responsables champenois et d’organismes nationaux qui ont échangé avec les jeunes, livrant leurs certitudes, leurs inquiétudes et parfois leurs souhaits quant au futur de la Champagne. Une ébauche a été dressée mais il convient de rester prudent lorsque l’on évoque l’avenir. Rendez-vous donc le 19 mars 2010, à 14 heures, au Centre Vinicole – Champagne Nicolas Feuillatte, pour en savoir plus et découvrir tout un pan de la Champagne de demain. Outre cet évènement, le GDJ sera en région, du 19 au 30 avril, pour débattre de l’actualité syndicale et champenoise avec les jeunes viticulteurs de la Champagne. Le programme sera en grande partie fonction des dossiers du moment, mais on peut d’ores et déjà s’attendre à discuter de situation économique, de capacité professionnelle, de réserve individuelle, de loi de modernisation agricole ou encore de libéralisation des droits de plantation.



Haut de page