La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

21 août 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > La nouvelle signalétique de la route touristique du champagne
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 25 mai 2012

Parution du mois

La nouvelle signalétique de la route touristique du champagne

Depuis mars, le long des routes de Champagne - et pour la première fois dans le Pays Vitryat -, impossible de ne pas voir les nouveaux panneaux noir et or signalant la route touristique du champagne. A l’initiative des départements, de la région et de l’interprofession, il a été décidé de renouveler la signalisation de cette célèbre route touristique sur l’ensemble du territoire.

Près de 60 ans après la création de la route touristique du champagne en 1953 par le Comité Champagne, les départements de l’Aisne, de l’Aube, de la Marne et de la Haute-Marne, la région, le CIVC, le comité régional et les comités départementaux du tourisme ainsi que les offices de tourisme et syndicats d’initiative ont souhaité refondre entièrement la signalétique de ces panneaux, et l’harmoniser sur l’ensemble du territoire de l’appellation Champagne. En effet, quels que soient le département, la ville, le secteur dans lequel le touriste se trouvera, la signalétique sera identique. Le département de la Marne a été le premier, en mars, a adopté cette signalétique ; suivront l’Aisne en juin et l’Aube et la Haute-Marne fin 2012-début 2013.

La nouvelle identité graphique gomme toute référence à une entité géographique ou administrative autre que le territoire d’appellation Champagne en s’appuyant sur la notoriété et l’image de l’appellation la plus célèbre du monde. Le choix d’une identité graphique nouvelle et homogène constitue un élément important dans la démarche d’inscription des paysages de la Champagne au patrimoine mondial de l’Unesco. Il témoigne d’une ambition commune pour le territoire et d’une approche coordonnée des stratégies de développement touristique des différents acteurs que sont les départements, la région et l’interprofession. Avec ses couleurs noir et or, la toute nouvelle signalétique exprime les valeurs fortes de l’univers du champagne : élégance, raffinement et terroir. On remarque d’ailleurs l’un des symboles fort du champagne sur ces panneaux : la plaque de muselet.

Les conseils généraux, qui financent les panneaux, en proposent de deux types aux communes de l’appellation : un panneau directionnel et de jalonnement, et un panneau d’entrée de commune. Les communes dans la zone de production AOC de la Marne pourront, très prochainement, apposer leur panneau d’entrée de commune. Même si elles ne font pas partie des circuits touristiques proprement dits, elles auront le droit d’intégrer cette signalétique. Chaque commune recevra, au préalable, un courrier du conseil général lui signalant la livraison d’un panneau d’entrée.

La route touristique du champagne, un outil de l’œnotourisme

Depuis cinq ans, le Comité Champagne, avec les partenaires du tourisme, a mis en place différents outils d’œnotourisme. Concrètement, l’œnotourisme correspond à toute une gamme de prestations qui repose sur la découverte d’une région et son patrimoine à travers le vin, tels que visites de cave et du vignoble, sentiers de découverte, musées, évènements, initiations à la dégustation, ou bien encore geocaching (cf. encadré).
La redéfinition de la signalétique de la route touristique du champagne fait évidemment partie de ces outils de l’œnotourisme. Entièrement balisée, elle parcourt sur quelque 600 km la région. Les cinq circuits touristiques qui la composent (la Côte des Bar, la Côte des Blancs, le Massif de Saint-Thierry, la Montagne de Reims et la Vallée de la Marne) invitent à la découverte en passant au milieu des vignes, sur des coteaux découpés où l’on peut visiter les villages champenois et leurs curiosités.

D’ailleurs, un nouvel itinéraire de la route du champagne a récemment vu le jour, celui des coteaux Vitryats. D’une longueur d’environ 60 km, cette porte d’entrée du vignoble champenois pour les visiteurs séjournant dans la région de Vitry-le-François et du lac du Der, sillonne sur des petites routes à travers collines, monts et plaines et offre l’opportunité de parcourir une quinzaine de villages à l’architecture typique du bocage champenois. Pour que le touriste ne perde pas une miette des merveilles de la Champagne, il fallait bien des panneaux de signalisation fraîchement redécorés !

LE GEOCACHING, KÉSAKO ?

Créée aux Etats-Unis, en 2000, cette chasse aux trésors des temps modernes, aux airs de course d’orientation, est arrivée en France il y a environ cinq ans. Au fil des promenades et d’une façon originale, elle permet de découvrir des lieux insolites. Ce jeu gratuit, ouvert à tous, consiste à utiliser la technique du géopositionnement par satellite (GPS) pour rechercher ou dissimuler un contenant, appelé « cache » ou « geocache », dans divers endroits à travers le monde. Le long des itinéraires de la route touristique du champagne, une centaine de caches ont ainsi été dissimulées dans les endroits les plus remarquables, dans les villes et villages viticoles, dans les vignes et forêts de la Côte des Blancs, de la Montagne de Reims, du Massif de Saint-Thierry, de la Vallée de la Marne et de la Côte des Bar. Ces boîtes contiennent plusieurs objets, de petits bibelots, cachés par les joueurs, dont notamment un carnet de passage qui permet aux joueurs de communiquer sur leur aventure. La cache trouvée est ensuite partagée sur le web à l’attention des geocacheurs du monde entier.

• Plus d’informations sur www.tourisme-en-champagne.com, rubrique geocaching.


Informations compl�mentaires :

Pour plus de renseignements :

Pauline Ponchaux

Haut de page