La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

15 décembre 2017 accueil Accueil >  Portrait  > La Champagne a accueilli son premier compagnon vigneron
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Portrait

Article publié le 10 septembre 2014

La Champagne a accueilli son premier compagnon vigneron

Dans un précédent numéro, nous consacrions un portrait à un jeune garçon de Chouilly, Thomas Legras, qui entamait, dans les Pays de Loire, une formation au sein des Compagnons du devoir et du tour de France. Pour cette association renommée, cela revêtait un caractère assez exceptionnel car depuis des décennies, le métier de vigneron était sorti de ses rangs. A son tour, l’appellation Champagne a accueilli Vincent Ray, 19 ans, décidé à vivre la même aventure à travers les vignobles de France.

Vincent Ray, jeune homme de 19 ans, est arrivé en septembre dernier chez Bollinger, à Aÿ. Titulaire d’un Bac Pro « gestion viti-vinicole », ce Bordelais d’origine enchaînera, à la rentrée prochaine, dans une exploitation située dans les Côtes du Rhône.
Mais que conservera-t-il de la toute première étape de ce périple au cœur des savoir-faire viti-vinicoles champenois ? « Ce qui l’aura le plus marqué, c’est la qualité du travail réalisé en Champagne et la qualité de l’encadrement proposé chez Bollinger, notamment de la part de Gaël Vuille, responsable du vignoble de cette grande maison », confie Eugène Abraham, en charge des vignerons chez les Compagnons (voir encadré).

« Au sein d’une équipe de cinq personnes, Vincent a pu réaliser toutes les activités possibles dans nos vignes de Tauxières. Il a pu toucher aux réalités et spécificités techniques du métier », complète le référent du jeune homme chez Bollinger. Gaël Vuille se montre très satisfait de cette expérience et de « l’état d’esprit » qui entoure cette formation. D’ores et déjà, il se dit prêt à accueillir un autre novice à la rentrée prochaine.

Pour Eugène Abraham, Vincent « a découvert également et apprécié la communauté du tour de France, qui fonde son action sur le voyage et la transmission des savoirs, mais aussi sur l’ouverture aux autres, les valeurs clés ». Il met en avant la notion d’accomplissement dans le métier.

« Le décloisonnement, c’est enrichissant »

Les Compagnons forment aujourd’hui à 28 métiers différents, du CAP à la licence, en passant par le BTS. « Au sein de nos maisons, le volet inter-métiers est important puisqu’un jeune en formation viticole peut côtoyer un métallier et parler soudure avec lui, un mécanicien et échanger sur le machinisme agricole, un maçon et comprendre le mode de construction en pierres sèches… Le décloisonnement, c’est enrichissant », argumente-t-il encore, bien décidé à susciter d’autres vocations. A la rentrée de septembre, les Compagnons espèrent recenser une dizaine de jeunes vignerons répartis à travers les vignobles du pays.

BOULANGERS, PÂTISSIERS ET… VIGNERONS !
En 2013-2014, trois jeunes participaient au tour de France dans la catégorie « vignerons » et ils étaient chapeautés par Eugène Abraham au sein de l’Institut du goût (rôle de veille et de préparation aux métiers de demain), comprenant les compagnons pâtissiers et boulangers. C’est plutôt pertinent selon lui, puisque, dans cette filière, on travaille beaucoup sur les levures, les fermentations, l’analyse sensorielle… « Quand un pâtissier travaille la fève de cacao, il parle de fruité, d’acidité, d’assemblages… Une façon de faire et un vocabulaire très proches, en phase avec les expressions et l’élaboration du vin. »


Haut de page