La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

23 novembre 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > L’œnotourisme dans l’Aisne : une chance à saisir
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 15 mars 2013

Parution du mois

L’œnotourisme dans l’Aisne : une chance à saisir

Les nombreux atouts patrimoniaux et paysagers dont regorge le sud de l’Aisne vont-ils bénéficier de l’intérêt touristique qu’ils méritent ? L’Agence de développement et de réservation touristiques fait tout pour y parvenir. Elle a réuni plusieurs partenaires autour d’une action visant à valoriser ce territoire par le développement de l’oenotourisme. C’est François Alvoët, ancien directeur de la Covama, qui pilote cet ambitieux projet.

« Notre volonté, explique François Alvoët, personnalité incontournable de ce secteur champenois, est de créer du lien et d’apporter de la visibilité aux nombreuses initiatives touristiques mises en oeuvre. » Ainsi, l’une des premières phases du projet est de faire se rencontrer les différents acteurs du tourisme. « Vignerons, restaurants et hôtels, offices de tourisme ne nous ont pas attendus mais ils travaillent souvent parallèlement, sans se connaître. » Après quelques mois d’échanges et d’observations sur le terrain, le constat est clair : « l’offre existe, mais elle est très émiettée », rappelle Émilie Rémond, chargée de projet depuis le mois d’octobre. La demande existe aussi, d’autant que le territoire est bien situé à proximité de grands pôles urbains.

Pour lancer et accompagner ce projet collectif, « les chambres consulaires nous ont apporté leur soutien, emmenées par les communautés de communes de la région de Château-Thierry, du canton de Charly-sur-Marne et du canton de Condé-en-Brie, et sont totalement parties prenantes en lien avec le CIVC. » Aujourd’hui, si l’oenotourisme est un facteur d’image évident pour une région, il n’y a pas de place à l’amateurisme. Pour donner toutes ses chances à une région de devenir une destination touristique, cela nécessite spécialisation et créativité. « L’activité de commercialisation au Vignoble est assez récente chez nous, explique François Alvoët. Aussi, pour offrir des prestations à la hauteur des attentes des visiteurs, les vignerons doivent se professionnaliser. »

Les objectifs de l’équipe sont clairs : fédérer tous les acteurs du tourisme et du monde viticole, structurer l’accueil, créer des offres œnotouristiques diversifiées et mettre en place des événements. « Depuis trois mois, nous avons pu rencontrer des vignerons ainsi que des restaurateurs et hébergeurs. Ces rendez-vous nous ont donné un aperçu des atouts et des limites du territoire ainsi que de ses potentiels de développement dans le domaine touristique », relate Émilie. Toutefois, la boucle de la route touristique du champagne dans l’Aisne s’étire sur environ 120 km, il est donc compliqué de rencontrer tout le monde. C’est pourquoi l’équipe du projet a décidé de convier restaurateurs, hébergeurs et vignerons intéressés par la démarche, le 18 mars à Château-Thierry (voir encadré). « Ce rendez-vous a vocation à partager avec les acteurs locaux notre ambition, nos objectifs et à évaluer les attentes. »

Partager une ambition commune

En plus du soutien local, ce projet bénéficie d’une aide financière de l’Europe, grâce au programme LEADER (programme européen visant à soutenir des actions en zone rurale). En effet, le tourisme a été reconnu comme axe prioritaire pour ce secteur, en tant que levier économique. Si l’objectif clairement affiché est l’obtention du label « Vignobles et découvertes », l’équipe chargée du projet souhaite tout d’abord le co-construire.

Ce projet n’est pas isolé mais s’intègre au sein de l’Appellation Champagne. En effet, depuis l’été dernier, les départements de l’AOC ont adopté une signalétique commune pour indiquer la Route touristique du champagne, ce qui permet d’identifier « la Champagne viticole » comme une destination touristique à part entière.

Ce projet de développement dans la Vallée de la Marne Ouest est également cohérent avec la politique oenotouristique engagée par d’autres secteurs de la Champagne. En effet, les régions de la Côte des Bar, le Massif de Saint Thierry-Vallée de l’Ardre, les coteaux du Sézannais, la Montagne de Reims, les coteaux Sud d’Épernay et Côte des Blancs et la Vallée de la Marne (Est) ont déposé, en septembre dernier, un dossier de candidature pour obtenir le label national « Vignobles et Découvertes ». Tout ce travail permettra d’accroître la visibilité du sud de l’Aisne tout en valorisant l’activité viticole. Les partenaires engagés dans le projet se donnent trois ans pour y parvenir.

L’un des premiers temps forts sera la création d’une maison du tourisme qui regroupera les équipes existantes œuvrant pour le tourisme. De nouveaux locaux verront le jour d’ici fin 2013.


Participez à une réunion d’information

– Présentation du projet et du label « Vignobles et Découvertes » ;
– Point sur la fréquentation et l’attractivité du territoire ;
– Point des initiatives existantes ;
– Évaluation des besoins de formation des acteurs pour mieux accueillir la clientèle et développer leur activité.
Lundi 18 mars à 17 h à Château-Thierry dans la salle municipale du 8, rue du Château.
Pauline Ponchaux

Haut de page