La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

17 août 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > Focus sur le luxe
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 13 octobre 2009

Focus sur le luxe

Le Crédit Agricole du Nord-Est organise, au cours de ce VITeff, ses 8e Rencontres Espace Champagne. Le thème retenu cette année est celui du luxe et de l’impact de la crise sur sa consommation. Soucieux de bien faire les choses, le CRCA a demandé à l’institut Ifop de se pencher sur le sujet.

Les participants aux 8e Rencontres Espace Champagne ne devraient pas être déçus d’avoir fait le déplacement. En effet, le Crédit Agricole a mis les petits plats dans les grands pour aborder dans les meilleures conditions son thème  : «  Luxe  : le consommateur est-il en crise ? » En tête des outils mis à disposition pour réfléchir sur ce marché si particulier : une étude, réalisée par l’Ifop, et dont La Champagne Viticole vous révèle les premiers enseignements.

Ce document est en fait une synthèse des comportements de consommateurs des Top 5 (les 5 % de la population les plus riches) et des Top 20 (les 20 % les plus riches) de quatre pays représentatifs  : Etats-Unis, Chine, Japon et France.

Sur la perception de la situation, d’abord. «  Nous avons voulu savoir comment les Top 5 et les Top 20 percevaient leur propre situation ainsi que de la situation économique et financière mondiale  », explique Martine Ghnassia, directrice du planning stratégique de l’Ifop. Et les résultats sont relativement conformes à ce que l’on était en droit d’attendre. Ainsi, les Top 5 ont une meilleure perception de la situation de leur pays et de l’économie mondiale en général que les Top 20, sans que celle-ci soit très bonne, pour autant. En moyenne, les Top 5 sont 77 % à être inquiets de l’économie mondiale. Dans les résultats particuliers, on apprend que le pays où la perception négative est la plus forte est… la France, avec 92 % des Top 5 à être inquiets. Un chiffre comparable au résultat japonais (87 %), mais loin, très loin de la sérénité chinoise (47 %). D’une manière générale, ces chiffres sont inquiétants, d’autant qu’ils sont encore pires chez les Top 20. Et la consommation, dans tout cela  ? Sans surprise, elle baisse. Chez les Top 5, 20 % ont l’intention de réviser leurs dépenses à la baisse. Un chiffre inquiétant, mais contrebalancé par les 16 % qui déclarent, eux, vouloir consommer sans limite. Les 60 % restant, évidemment, vont poursuivre sur le même train de vie.

Les Top 20, quant à eux, présentent des résultats beaucoup plus préoccupants. Ils sont, eux, 30 % à déclarer vouloir baisser leur consommation, contre 9 % seulement qui veulent dépenser sans limite. Là encore, 60 % des interrogés assurent vouloir rester calmes, mais le bilan reste globalement à la baisse.

Seule donnée positive (pour l’instant)  : le champagne est LE marché qui souffre le moins de la crise. Vous avez dit rassurant  ?

Les prix à l’innovation seront de la partie

Les 19e prix à l’innovation, organisés par la CCEPC, seront remis le 14 octobre. Comme à leur habitude, ils récompenseront les entreprises exposantes sur le salon dans cinq catégories. Un «  Prix spécial du Jury  » sera également remis.

Catégorie viticulture  : l’entreprise Kremer viticole, pour le premier tracteur enjambeur électrique au monde, promettant une consommation journalière à 90 % moins coûteuse.

Catégorie emballage et conditionnement  : l’Institut œnologique de Champagne, pour un système de congélation des cols de bouteilles ne nécessitant ni nettoyage des bouteilles après congélation, ni consommation d’eau, ni produits polluants.

Catégorie internationale  : la Station œnologique de Champagne (Sofralab SAS) pour l’Immunotest. Ce produit est un teste immunologique utilisant des anticorps spécifiques pour détester les protéines instables dans les moûts  ; les vins blancs et les rosés.

Catégorie œnologie  : LBM Industries, pour un dispositif d’injection d’une microgoutte de vin pour inertage des vins effervescents. Cette technique, développée suite à des travaux du CIVC, (inertage) permet de maîtriser l’évolution sensorielle du champagne et assure l’homogénéité d’un lot de bouteilles.

Catégorie environnement  : la société Spray Concept et la société Ravillon, pour le système d’injection directe SP-ID, capable d’injecter des produits phytosanitaires sous forme solide mais aussi liquide. Au-delà de l’indéniable avantage pratique, ce produit est en adéquation avec les derniers décrets en la matière.

DERNIERE MINUTE L’organisation du VITeff nous informe que les Bourses européennes de technologies, initialement prévues le 14 octobre à 12 heures, ont été annulées.


Informations compl�mentaires :

• 8e Rencontres Espace Champagne, 14 octobre, 14 heures 30, amphithéâtre du hall Champagne.

Vincent Dionisio

Fichiers � t�l�charger


Haut de page