La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

18 août 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Exportations de champagne : la ruée vers l’Est
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 7 mars 2008

Exportations de champagne : la ruée vers l’Est

La demande mondiale pour le Champagne s’est poursuivie sans faiblir au cours de l’année 2007. Avec 150,9 millions de bouteilles expédiées dans plus de 190 pays, les exportations, qui ne représentaient au début des années 80 qu’un tiers des expéditions totales, atteignent aujourd’hui 45%, correspondant à un triplement des volumes.

Si les Britanniques sont plus que jamais les meilleurs clients (38 957 205 bouteilles), on retrouve parmi les 10 premiers marchés, les Etats-Unis (21 722 220 bouteilles), l’Allemagne (12 914 406 bouteilles) ainsi les autres pays d’Europe occidentale (Italie 10 338 199 bouteilles, Belgique 9 948 088 bouteilles, Suisse 6 067 859 bouteilles, Espagne 4 571 123 bouteilles, Pays-Bas 4 072 215 bouteilles) ainsi que le Japon (9 170 371 bouteilles) et l’Australie (3 308 978 bouteilles).
L’Union européenne (hors France) absorbe à elle seule 61% des exportations avec 91,4 millions de bouteilles soit une hausse de 9% par rapport à 2006. Même si les volumes restent extrêmement faibles, il est à noter que les progressions les plus importantes en 2007 sont pour des pays très récemment entrés dans l’Union européenne comme la Roumanie (+ 129%). Depuis leur intégration, Chypre, la Pologne et la Bulgarie ont doublé leur consommation tandis que celle de l’Estonie, de la Hongrie, de la Lettonie, de la république Tchèque et de la Slovénie était multipliée par trois, celle de la Lituanie par sept et celle de la Slovaquie par 11. La Russie continue son envolée avec 1 033 477 bouteilles soit une hausse de 41%.

La percée orientale

La percée se prolonge vers l’orient. Le continent asiatique, 2% des exportations il y a trente ans, compte aujourd’hui pour 9%. Le Japon (9 170 371 bouteilles) en est bien entendu le fleuron même si le marché est relativement jeune comparé à Singapour (1127 499 bouteilles) et Hong-Kong (910 928 bouteilles) depuis longtemps dans les 20 premiers pays amateurs de Champagne. Le marché chinois, encore modeste avec 656 208 bouteilles, bat tous les records de progression puisqu’il s’est multiplié par 9 en cinq ans. A peu près au même niveau de consommation (200/300 000 bouteilles), l’Inde, la Thaïlande, la Corée du Sud et Taiwan poursuivent leur développement moins vivement néanmoins que les années précédentes.
Enfin, et plus étonnant pour un état traditionnellement non consommateur d’alcool, on remarque l’essor des Emirats Arabes Unis, 983 690 bouteilles soit +18 % comparé à 2006, sans doute dû au développement de l’hôtellerie de luxe à vocation internationale.
Communiqué du CIVC



Haut de page