La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

25 avril 2017 accueil Accueil >  Portrait  > Etienne Calsac : « Aller à la rencontre des jeunes vignerons »
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Portrait

Article publié le 1er avril 2014

Etienne Calsac : « Aller à la rencontre des jeunes vignerons »

Cette année encore, le Groupe des jeunes (GDJ) va à la rencontre des jeunes vignerons champenois, lors de réunions organisées dans les différents secteurs viticoles. Pour en savoir plus, La Champagne Viticole a rencontré Etienne Calsac, vigneron à Avize, et responsable du pôle Installation & Animation du GDJ.

La Champagne Viticole : Pourquoi les jeunes vignerons organisent-ils, chaque année, des assemblées régionales ?
Étienne Calsac :
Pour plusieurs raisons. D’abord, ces réunions nous permettent de recruter de nouveaux jeunes. Le plus souvent, il s’agit de jeunes vignerons qui n’auraient pas forcément osé venir à nous. De cette manière, c’est nous qui allons à leur rencontre. L’an dernier par exemple, ils étaient 21 à intégrer nos rangs.
Et puis, ces rencontres sont l’occasion d’échanger avec les jeunes sur les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien, par exemple, pour leur projet d’installation. Un viticulteur sur dix a aujourd’hui moins de 35 ans dans notre région. Il est donc important que nous connaissions leurs problèmes, leurs inquiétudes ou leurs souhaits. C’est un public qui ne doit pas être négligé ! Enfin, lors de ces assemblées, nous présentons le Syndicat et ses missions. Nous débattons de l’actualité syndicale. Un peu comme le fait le SGV lors de ses assemblées régionales, mais auprès d’un autre public. De cette façon, nous essayons de les intéresser à la vie syndicale.

CV  : Pensez-vous évoquer des sujets en particulier  ?
EC :
Bien entendu, nous reviendrons sur le thème de notre assemblée générale  : l’avenir du vin en France. Nous sommes tous concernés, et en particulier les jeunes, par l’impact qu’auront les différentes mesures envisagées par les pouvoirs publics sur nos exploitations. Un grand nombre de jeunes exploitants utilisent les réseaux sociaux pour faire connaître leurs champagnes. Alors quid de ce mode de communication si, demain, seuls les sites institutionnels sont tolérés ?
Plus généralement, l’objectif est bien de recueillir leurs doléances et revendications, sonder leurs problèmes et leurs contraintes. Ensuite, en fonction, nous pourrons éventuellement ouvrir des dossiers et faire des propositions au SGV.

LE GDJ EN ASSEMBLÉES SECTORIELLES

Les assemblées sectorielles du Groupe des jeunes ont commencé le 31 mars et auront lieu jusqu’au 10 avril.
Retrouvez le calendrier et les lieux des réunions en page 7 de la Champagne viticole de mars.



Haut de page