La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

14 décembre 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > Entre situation économique et équilibre interprofessionnel
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 15 mars 2012

Parution du mois

Entre situation économique et équilibre interprofessionnel

L’assemblée régionale du SGV pour le secteur de la Côte des Bar et Montgueux clôturait le marathon des dix réunions organisées sur le terrain. Les vignerons y ont fortement participé, ainsi qu’aux élections permettant de renouveler la moitié du conseil d’administration.

Près d’un millier de vignerons ont suivi les débats de ces réunions sectorielles. Avec un taux de participation de plus de 85 %, ce sont 578 votants qui se sont exprimés. 24 administrateurs ont été élus dont sept nouveaux. Le nouveau conseil d’administration se réunira pour la première fois le 13 mars et nommera le Bureau. La démocratie syndicale a bien fonctionné et a assuré une nouvelle fois un déroulement régulier de ces élections.

Ces réunions ont été autant d’occasions d’échanges sur les dossiers d’actualité du vignoble champenois. Ainsi, après un bilan de la campagne de l’année écoulée, Alain d’Anselme, directeur du SGV, présentait la situation économique au plan international. Ensuite, Christophe Czekaj, animateur syndical, revenait sur ce « fameux » équilibre interprofessionnel dont on parle souvent sans toujours bien en connaître les tenants et aboutissants. « Si l’année 2011 aura été globalement en croissance pour les volumes et la valeur », avançait Alain d’Anselme, « on assiste toutefois à un certain tassement ces derniers mois. Finalement, la Champagne tire pas mal son épingle du jeu mais il faut rester vigilant. »

Après un retour rapide sur la vendange 2011, il s’arrêtait sur un point préoccupant concernant la flavescence dorée. Elle a été « détectée sur une dizaine de communes et vous devez être extrêmement attentifs aux plants achetés », disait-il. « Pour s’en prémunir, il faut opter pour les plants ZPD4 estampillés d’une étiquette bleue qui en garantit l’état sanitaire. »

« Je vais probablement plomber un peu l’ambiance maintenant que je vais aborder la situation économique. » Illustrations et tableaux à l’appui, Alain d’Anselme avait pris le parti de présenter les principaux éléments économiques marquants au plan français et international… « Bien entendu, vous le savez, rappelait le président Férat, on peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres. Mais, une telle présentation doit vous inciter à réfléchir, à prendre du recul et vous rappeler que toute décision doit désormais être prise selon un contexte élargi. » Il est vrai que le réalisme économique de l’orateur ne donnait pas envie de sourire, « mais nous avons des atouts pour notre champagne. » Et de citer la hausse du nombre de consommateurs potentiels à travers le monde, l’accroissement de la richesse mondiale, le dynamisme socio-économique régional lié à notre filière. Le champagne ne manque pas de points forts. L’Asie étant aujourd’hui sur toutes les lèvres, Alain d’Anselme concluait avec ces mots : « En chinois, le mot crise est symbolisé par un idéogramme composé de deux pictogrammes. L’un signifie « danger », le second « opportunité ». Autant dire que face à toute situation difficile comme celle que nous traversons en ce moment, deux positions sont possibles : à vous de choisir la vôtre. »

Une fois le contexte international brossé, c’est sur l’équilibre interprofessionnel que fut axé le débat. Ainsi, dans un exposé très pédagogique, Christophe Czekaj expliquait le fonctionnement de notre équilibre champenois, revenant sur les trois piliers sur lesquels il repose, à savoir  : la cogestion de la filière, les parts de marché et le foncier. Ainsi, le président Férat souhaitait « attirer l’attention sur le fait que des dangers planent sur chacun de ces trois piliers. Nous risquons de mettre à mal ce qui est l’un des moyens les plus sûrs de notre réussite. Je ne le répéterai jamais assez : nous devons restés soudés. Les années à venir vont être difficiles, et dans une économie capitalistique, les intérêts des producteurs pèsent toujours moins lourds. Alors, attention à ne pas abîmer nous-mêmes notre cher modèle interprofessionnel, copié et envié. Les comportements individuels peuvent devenir dangereux s’ils s’opèrent à côté de la dynamique collective voulue par votre Syndicat. » Bien entendu, libéralisation des plantations et délimitation ont également fait l’objet de discussions lors de ces réunions syndicales.

Résultats des élections 2012 par secteur

Nous publions ci-dessous la liste des administrateurs réélus ou fraîchement nommés suite aux élections qui viennent de se dérouler. 34 vignerons s’étaient portés candidats pour 24 postes. Le mois prochain, nous éditerons le trombinoscope du nouveau conseil d’administration du SGV.

Vallée de la Marne (4 administrateurs à élire) Alliot Sara ; Gaudinat David ; Dourland Michel ; Salhorgne Catherine

Vallée de la Marne Ouest (2 administrateurs à élire) Fallet Daniel ; Lemoine Christophe

Grande Vallée (2 administrateurs à élire) Chiquet Antoine ; Pierson François

Côte des Blancs (3 administrateurs à élire) Le Brun Patrick ; Babé Dominique ; Legras Vincent

Grande Montagne (3 administrateurs à élire) Bertèmes Fabrice ; Pehu David ; Lallement Jean

Secteur Ouest - Massif de Saint-Thierry (2 administrateurs à élire) Dravigny Jocelyne ; Bennezon Vincent

Côtes d’Épernay (1 administrateur à élire) Didier Nicolas

Congy-Sézanne (2 administrateurs à élire) Moussy Jean-François ; Champy Damien

Vitryat (1 administrateur à élire) L’Hoste Pascal

Côte des Bar et Montgueux (4 administrateurs à élire) Devitry Damien ; Furdyna Michel ; Massin Sylvère ; Velut Denis


Informations compl�mentaires :

• Nota  : nous reviendrons dans notre prochaine édition sur la présentation de l’équilibre interprofessionnel assurée pendant ces réunions régionales.

Nathalie Costa

En images


  • Côtes d’Epernay


  • Côtes des Bar et Montgueux


  • Grande Montagne


  • Grande Vallée


  • Urne


Haut de page