La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

16 décembre 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Emploi-formation : Le contrat est signé
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 31 mars 2009

Emploi-formation : Le contrat est signé

Plusieurs années de travail ont trouvé leur aboutissement le vendredi 27 mars dernier. Le lycée agricole de Somme-Vesle accueillait dans ses murs les signataires du contrat d’objectifs régional Agriculture, Viticulture, Forêt, Agroalimentaire et service à l’agriculture Champagne-Ardenne 2009-2014.

La signature d’un document comme le contrat d’objectifs régional Agriculture, Viticulture, Forêt, Agroalimentaire et service à l’agriculture dans un établissement d’enseignement agricole est d’autant plus symbolique que sont couverts tous les champs d’activité dont les formations relèvent du ministère de l’Agriculture, à savoir : la production agricole, viticole, maraîchère et horticole, l’aménagement de l’espace et l’environnement, les industries agroalimentaires, les agro-services (services amont et aval à l’agriculture : agrofournitures, conseil, travaux agricoles, etc.) et les services à la personne en milieu rural. Ce contrat a pour objectifs de réfléchir en amont aux besoins du secteur, de répondre aux difficultés rencontrées par les partenaires (difficultés de recrutement, adaptation des compétences et des qualifications, gestion de la main d’œuvre, etc.), d’assurer une cohérence et une coordination entre les multiples initiatives locales en mutualisant les moyens, et enfin positionner le secteur agri-agro au sein du processus de régionalisation des décisions en matière de formations (décentralisation vers les régions, déconcentration des décisions et des crédits d’Etat). De nombreuses structures étaient présentes pour cette signature officielle. Ce contrat d’objectifs a été porté par la Chambre régionale d’agriculture, avec l’appui des chambres départementales, des autres organisations professionnelles (Jeunes Agriculteurs, Fédération des Syndicats d’exploitants agricoles, Syndicat Général des Vignerons,), des syndicats de salariés et des organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) des secteurs concernés : VIVEA, OPCA 2, AGEFAFORIA, FAFSEA.

Sans agriculture, la vie est impossible !

Comme son nom l’indique, le contrat est régional : sont donc également parties prenantes la Région et l’Etat, notamment par le biais de la Direction régionale de l’agriculture, de l’alimentation et de la Forêt, ainsi que le Rectorat de l’académie. Patrick Le Brun, président du SGV, représentait la viticulture, et Jean Notat, président de la Chambre régionale, l’agriculture. Après les discours d’usage, se sont succédés à la table de signature, Jean-Paul Bachy, président du conseil régional de Champagne-Ardenne, Yvan Lobjoit, directeur de DRAF, Xavier Gelot qui représentait Gérard Moisselin, préfet de région, Jean-Yves Ledoux pour Alexandre Steyer, recteur d’académie, Béatrice Moreau, présidente de VIVEA, Philippe Jaumeau, directeur de l’OPCA 2, et Pierre Debeine, directeur de l’AGEFAFORIA. Enfin, des élèves du lycée ont fait une présentation originale d’un nouvel outil de promotion des métiers de l’agriculture. Dans « Sauvez Titan », il s’agit de sauver une planète en danger suite à une catastrophe. La solution ? Redécouvrir les métiers de l’agriculture et les valoriser. Sans ces métiers, les élèves en ont conclu, avec raison, que la vie était impossible.

Christophe Czekaj



Haut de page