La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

20 août 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > Edito
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 11 janvier 2012

Edito

L’heure du bilan

Une année passe, une autre arrive sans que nous ayons le temps de nous en rendre compte. Le mois de décembre correspond à l’heure du bilan. Alors revenons sur quelques faits marquants de 2011.

Des économistes qui au mois de janvier voyaient la crise derrière nous. Une économie qui repart à la hausse grâce aux pays émergents.

Au moment où j’écris ces quelques lignes, c’est l’inverse que l’on constate avec un effondrement des pays grands consommateurs de champagne. Il vaut finalement mieux être économiste que président du Syndicat, les grands écarts sont plus faciles à négocier…

Force est de constater que votre Syndicat a quant à lui bien anticiper les faits par un classement responsable à la dernière vendange et qui n’obère pas l’avenir.

La grande victoire de l’année est sans nul doute la pérennité de la réserve individuelle, ratifiée par le décret du 27 octobre 2011.

Le grand combat de l’année est sans nul doute le travail engagé pour le maintien des droits de plantations. Il reste encore du chemin à faire 2012 sera marquée par des échéances importantes.

L’enjeu d’avenir est sans nul doute celui du foncier, qui impacte notre organisation champenoise, nos successions, notre délimitation… l’avenir de nos exploitations. Un très gros dossier ouvert mais qui va demander beaucoup de temps et d’énergie.

Notre unité est certainement l’arme la plus sûre pour préserver nos exploitations et préparer notre avenir que nous devons construire afin de ne pas subir.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous.

Pascal Férat, Président du SGV

Haut de page