La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

17 août 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > Edito
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 29 novembre 2010

Edito

Révision de l’aire  : un point d’étape

Au cours de l’assemblée d’Automne qui vient d’avoir lieu, votre Syndicat a souhaité vous faire un point d’étape sur le dossier de la révision de l’aire. Commencée en 2003, cette révision suscite beaucoup de discussions. Il y a donc nécessité d’assurer une information claire et partagée.

Aujourd’hui, la première phase de ce dossier arrive à son terme  : les critères qualitatifs et d’usage qui autorisent le classement d’une commune dans l’aire délimitée ont été précisés et une liste de communes proposées pour intégrer cette aire. Ce travail a été récemment présenté à vos administrateurs ainsi qu’à l’Assemblée générale du 9 novembre. À ce stade, rien n’est définitif.

Après avis du SGV, le projet doit être présenté pour validation en février 2011 au Comité national de l’Inao avant d’aborder la seconde phase qui concerne la révision parcellaire. Cette dernière durera alors plusieurs années et rien ne pourra être «  officialisé  » avant cette échéance. D’ici là le cadre actuel de la délimitation reste en place.

Bien que les enjeux soient fondamentaux pour notre Champagne, le débat doit être dépassionné. Toute l’information, toutes les réunions que votre Syndicat mène doivent permettre à chacun d’aborder ce sujet en connaissance et surtout avec calme.

Le Syndicat est fortement mobilisé pour gérer ce dossier avec le sérieux nécessaire. Enfin, comme je l’ai exprimé lors de l’assemblée, je veux réaffirmer que la maîtrise durable des droits de plantation doit rester la garantie qui permettra de mener la révision à son terme.

Un supplément de La Champagne Viticole consacré à la révision est sous presse  : il revient en détails sur ce sujet sous la forme de questions/réponses. Bien entendu, le Syndicat des vignerons reste à votre écoute pour répondre à toutes vos questions.

Pascal Férat, Président du SGV

Haut de page