La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

21 octobre 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > Edito
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 28 octobre 2010

Edito

Après une année culturale sans problème, les pluies du 15 août sont venues perturber cette sérénité.

Ces pluies plus ou moins violentes ont créé des disparités selon les régions. A la veille des vendanges, de fortes craintes ont été exprimées laissant ensuite la place à une réelle satisfaction.

De nombreux récoltants ont eu recours au tri afin de récolter l’excellence de cette vendange au risque de ne pas atteindre le rendement de l’appellation.

Je tiens à remercier ces récoltants qui ont assimilé l’objet de la réserve individuelle qui se veut certes économique mais aussi qualitative.

Grâce à ces initiatives, il nous sera certainement plus facile de négocier la pérennité de cette réserve dès l’an prochain.

Lors de ces vendanges, j’ai eu aussi le plaisir de recevoir et d’emmener sur différentes exploitations les élus régionaux, les représentants des Douanes, des Fraudes et d’autres Administrations, afin de les sensibiliser à nos préoccupations actuelles. Elles sont nombreuses. Je n’en citerai ici que quelques-unes  : le logement des vendangeurs, l’accueil des gens du voyage, le TESA, la sécurité ou encore l’environnement.

Ainsi, les débats sont lancés et, finalement, les prochaines vendanges amorcées.

Les dégustations des vins clairs se dérouleront comme d’habitude en janvier. Pour nous, ce sera un nouveau moment d’échange privilégié, au cours duquel nous approcherons de façon plus précise ce qui nous permettra de qualifier le millésime 2010.

Lien : Une vendange contrastée et pédagogique

Pascal Férat, Président du SGV

Haut de page