La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

17 octobre 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > Edito
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 17 août 2010

Edito

Un accord à 10 500  kg/ha

Le dernier bureau exécutif, qui s’est tenu le 19 juillet, a duré près de 5 heures. Cela peut permettre de mesurer combien les décisions ne sont pas toujours faciles à prendre. Ce fut le cas pour aboutir à 10 500  kg/ha à la prochaine vendange.

Cet accord intervient après le succès de la très large consultation du vignoble engagée par les sections locales.

Le Conseil d’administration du Syndicat des vignerons a pris en compte tous les vœux reçus et a ensuite demandé 10 800 kg/ha lors du bureau exécutif.

Côté négoce, la demande était à 10 000 kg/ha afin de ramener le plus rapidement possible le ratio de stock de la Champagne à 3,2 années. C’est ainsi qu’avec force conviction et dans le souci de tenir compte de l’intérêt général, nous nous sommes finalement rejoint à 10 500  kg/ha.

Notre accord a aussi entériné le retour aux quatre règlements traditionnels. Pour nous, ce point n’était d’ailleurs pas discutable.

Voilà donc les bases de cette vendange 2010 connues dès la mi-juillet, ce qui est une grande première  !

Il nous reste encore à déterminer le volume à mettre en réserve sachant que la grande majorité des exploitations est au maximum des 8 000 kg/ha autorisés et que la moyenne champenoise s’élève déjà à 7 300 kg/ha.

A ce propos, j’en profite pour rappeler les fondamentaux qui guident la réserve individuelle  :

  •  d’une part, apporter aux vignerons une assurance à titre individuel en cas de récolte inférieure au rendement disponible  ;
  •  d’autre part, apporter à l’Interprofession la possibilité de retrouver collectivement des volumes en cas de nécessité de marché.

N’oublions pas non plus que la RI est toujours en période expérimentale qui se terminera après la récolte 2011. Notre devoir est donc de tout mettre en œuvre pour la conforter et la pérenniser après cette date  : il en va de l’intérêt général et nous en sommes tous d’accord.

Nous allons donc devoir faire évoluer la réglementation de la RI afin de supprimer toutes les possibilités de l’utiliser en «  droit à produire  »  : la réserve ne peut être utilisée chaque année pour produire plus. C’est le contexte dans lequel sera prise la décision de réserve le 6 septembre prochain. Avec l’espoir que l’été si bien commencé se poursuive pour nous apporter une très belle récolte. En attendant, bonnes vacances et rendez-vous début septembre pour le solde des décisions vendanges !

Résumé des décisions vendanges

Le bureau exécutif du CIVC, lors de sa réunion du 19  juillet dernier
a décidé des mesures suivantes concernant la vendange 2010   :
  •  rendement disponible à l’hectare  : 10 500  kilos de raisin  ;
  •  paiement des raisins  : quatre échéances (5 décembre, 5 mars, 5 juin et 5 septembre)  ;
  •  sorties de la réserve  : en cas de décès, de liquidation judiciaire et de retraite du récoltant (personne physique)  ;
  •  aucun autre déblocage, individuel pour arrêt d’activité et réduction de surface, ou collectif pour motif économique, ne sera effectué au cours de la campagne 2010-2011.
Les autres mesures relatives à la vendange 2010 seront déterminées
le 6 septembre prochain lors d’une nouvelle réunion du bureau exécutif.

(Source Civc)

Pascal Férat, Président du SGV

Haut de page