La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

26 septembre 2017 accueil Accueil >  Actualité  > Droits de plantation : la manifestation du 11 décembre reportée
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Actualité

Article publié le 28 novembre 2012

Droits de plantation : la manifestation du 11 décembre reportée

Les organisations professionnelles de la filière viticole française et européenne ont décidé de reporter au mois de janvier la manifestation des vignerons sur les droits de plantation prévue le 11 décembre.

De récentes déclarations du directeur des services de l’agriculture de la Commission européenne permettent d’entrevoir une éclaircie en matière de droits de plantation. La Commission européenne semble en effet prête à revenir sur la libéralisation totale programmée pour le 1er janvier 2016.

Le 14 décembre, se tiendra la quatrième et dernière réunion du groupe à haut niveau sur les droits de plantation. A l’issue de cette rencontre, la Commission européenne officialisera sa position sur le sujet. Aujourd’hui, le dossier avance dans le sens de la préservation des intérêts de la profession viticole européenne.

Cette évolution récente fait suite à un intense travail de lobbying doublé d’un appel à manifestation lancé à tous les vignobles français et européens. L’idée était de se retrouver le 11 décembre, devant la Commission européenne, à Bruxelles, pour montrer la détermination des professionnels sur ce sujet.

La menace d’une mobilisation massive initialement prévue le 11 décembre à Bruxelles semble porter ses fruits. Ainsi, le 19 novembre dernier, Agra Europe a publié une interview du Directeur des services de l’agriculture de la Commission européenne dans laquelle ce dernier expliquait que « le groupe à haut niveau travaille sur un nouveau système d’encadrement des extensions de plantation pour l’ensemble des catégories de vin. En d’autres termes, l’idée pourrait être que les Etats membres définissent une stratégie nationale, en concertation avec les professionnels. Au final, pour toute nouvelle plantation, une autorisation devrait être délivrée au préalable par les autorités nationales. »

Le Syndicat général des vignerons de Champagne, ainsi que les organisations professionnelles, demeurent extrêmement vigilants sur ce sujet fondamental pour l’avenir de la viticulture européenne. Nous reviendrons vers vous dès que possible pour vous communiquer les suites à donner.



Haut de page