La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

23 août 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > Déterminés et unis
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 13 août 2009

Déterminés et unis

Les neuf assemblées régionales du SGV qui se sont tenues en juillet ont rassemblé près de 800 vignerons, venus chercher un éclairage sur la situation économique. Je remercie tous ceux qui ont pris le temps de venir écouter, participer aux échanges, exprimer leurs réflexions et nous apporter leurs arguments.

Ces réunions ont donné lieu à des débats constructifs et passionnés, qui témoignent, encore une fois, de la grande vitalité du vignoble champenois et de l’implication des vignerons dans la réflexion collective.

Les neuf régions du vignoble ont exprimé des positions identiques sur le volet économique.

Vos administrateurs vous ont écouté. Ils vous représentent bien, puisque le conseil d’administration du SGV a confirmé très majoritairement les positions exprimées dans le cadre des rencontres locales.

Il a donné une mission claire à la délégation représentant le vignoble au sein du bureau exécutif : négocier un niveau de mise en marché sur trois campagnes tenant compte des sorties globales de la Champagne. Il y a un effort de guerre à fournir dans le contexte international actuel, MAIS la charge devra être équitablement partagée : 10 400 kg/ha correspondent déjà à une baisse du chiffre d’affaires de 35 % à la charge du vignoble. L’objectif est que l’ensemble de la filière, vignoble et négoce, traverse cette turbulence économique sans qu’une des deux familles n’en sorte plus affaiblie que l’autre. La négociation est difficile. L’enjeu est de la finaliser dans le cadre du prochain bureau exécutif du CIVC.

Je remercie très sincèrement les sections locales du Syndicat qui ont su mobiliser en quelques heures 400 vignerons pour soutenir la délégation du vignoble sous les fenêtres du CIVC pendant la négociation du 22 juillet.

Dans une conjoncture économique difficile et incertaine, face à un négoce qui semble oublier qu’une production viticole de qualité se gère dans la durée et non dans la seule perspective de la présentation du prochain bilan, il est absolument fondamental que le vignoble fasse preuve d’une détermination et d’une unité sans faille.

Je reprendrai une citation d’un de mes amis vignerons  : dans la dénomination « Syndicat général des vignerons », le mot le plus important est « général ». Il signifie que le SGV est le syndicat de l’ensemble des vignerons de Champagne, tous unis pour se défendre, quelle que soit leur région, qu’ils soient manipulants, coopérateurs et vendeurs au kilo. Restons unis pour être forts, écoutés et entendus.

Patrick Le Brun, Président du SGV

Haut de page