La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

27 juin 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > La candidature à l’Unesco, mois après mois
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 1er janvier 2014

Parution du mois

La candidature à l’Unesco, mois après mois

En attendant la décision du Gouvernement sur l’avenir de la candidature des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne au Patrimoine mondial de l’Unesco, l’association Paysages du Champagne ne s’est pas reposée sur ses lauriers. Rappel des derniers événements et des étapes restantes.

Depuis la rentrée, l’association Paysages du Champagne n’a pas chômé  ! Commençons par le 28 septembre, date à laquelle a été inaugurée la « igne des bulles », la ligne de train TER reliant Épernay à Reims, celle-là même qui traverse les coteaux champenois et des paysages viticoles mythiques. Cette opération, mise en place avec la SNCF Champagne-Ardenne, valorise les communes de la ligne retenue pour représenter les coteaux historiques au Patrimoine mondial.
Lors de l’inauguration, les passagers ont découvert, entre autres, une exposition de photos affichées sur les vitres du TER et des fiches mettant en avant les points remarquables de chaque commune desservie. Sur les quais des villages traversés, musiques, dégustations, confréries étaient de la fête.

Le mois d’octobre a, lui, été jalloné par d’autres manifestations. Outre la présence de l’association au VITeff, un concert de soutien a été donné, grâce au mécénat du Crédit Agricole, dans l’un des joyaux patrimoniaux retenus dans le cadre de la candidature  : l’église Saint-Nicaise à Reims. Puis, en fin de mois, EDF a réitéré son engagement, initié en 2009, en signant une convention de partenariat.

Enfin et surtout, octobre a marqué une étape décisive pour le projet champenois. Le Comité des biens français a officiellement annoncé qu’il recommanderait le dossier Champagne au Gouvernement pour la prochaine sélection.

Quelles étapes restent alors à franchir ? Dans les prochains jours, le Gouvernement élira les dossiers à présenter au Comité du Patrimoine mondial de l’Unesco. L’État, par le biais des ministres de la Culture et de l’Écologie a jusqu’au 1er février pour faire connaître son choix. Si le dossier est sélectionné, les experts de l’Unesco seront invités dans la région, tout au long de l’année, pour évaluer la protection et la gestion du bien. Il ne restera alors plus qu’à attendre que les 21 membres du Comité du Patrimoine mondial prennent la décision finale… au plus tôt à l’été 2015.

UN LIVRE D’ART SUR LA CHAMPAGNE

Disponible dès décembre, au SGV et dans toutes les librairies de la région, le beau livre « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne, un monde illustre & inconnu » restitue le travail scientifique réalisé dans le cadre de la candidature, en le mettant à la portée de tous. Une nouvelle approche tout public qui fait ressortir dans un ouvrage richement documenté et illustré le caractère unique des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne.

• 35 euros - 200 pages - disponible en librairie et auprès des éditions de Larenée, 19 bis rue Ponsardin 51100 Reims. Tél.  : 03 26 88 43 14.

Pauline Ponchaux

Haut de page