La Champagne Viticole Candidature UNESCO

 

25 avril 2017 accueil Accueil >  Le dernier numéro  > Antenne du SGV à Bar-sur-Seine : 30 ans de liens fédérateurs et de services
Pique-nique chez le vigneron indépendant • Arocu : "les notes florales et fruitées dans les vins de Champagne" • Jeunes talents du champagne : inscription avant le 30 mai • Concours européen des ambassadeurs du champagne : les inscriptions sont ouvertes ! • 30 mai : prêts pour la Champenoise ? • Centenaire 14-18 : concert à Ville-sur-Tourbe • Vert-Toulon : randonnée le 1er mai • Exposition : des éventails "esprit de champagne" • Concours d'Epernay des champagnes du vignoble : une nouvelle catégorie ! • L'AG du SGV : mardi 14 avril au Millésium
R�duire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer cette page

Le dernier numéro

Article publié le 12 mars 2014

Parution du mois

Antenne du SGV à Bar-sur-Seine : 30 ans de liens fédérateurs et de services

Relais de proximité du SGV, guichet unique pour de multiples services aux vignerons, interlocuteur privilégié des instances auboises et lieu créateur de liens  : l’antenne du SGV de Bar-sur-Seine fête cette année ses 30 ans de services au vignoble de la Côte des Bar et Montgueux. Cet anniversaire, lancé le 7 février, s’accompagnera d’un temps fort le 18 juillet prochain.

« Être proche des vignerons et leur faciliter l’accès à tous les services proposés à Épernay », c’est en ces mots que Joël Falmet, vigneron à Rouvres-les-Vignes et vice-président du SGV, a rappelé les raisons de la création de l’antenne du Syndicat à Bar-sur-Seine. « À cette époque, les vignerons de l’Aube connaissaient une véritable mutation socio-économique, rappelle-t-il, voilà ce qui a incité le SGV à acquérir le 69 grande rue de la Résistance à Bar-sur-Seine en 1984 ». En les rappelant, Joël Falmet est particulièrement satisfait de souligner tout l’intérêt de cette initiative et ses conséquences très positives tant pour le SGV que pour les vignerons de la Côte des Bar et Montgueux. En écho, Pascal Férat, président du Syndicat, se souvient  : « À l’époque, le SGV a considéré essentiel de se rapprocher d’un terroir en pleine expansion. D’une part, pour maintenir la cohésion professionnelle à l’échelle de la Champagne, d’autre part, pour répondre aux besoins des viticulteurs qui souhaitaient maîtriser de nouvelles compétences liées au développement de la manipulation. Dans ce contexte, la distance entre Épernay et ici constituait un handicap pour l’accès à ces services dont le SGV disposait déjà. Le conseil d’administration du SGV d’alors, présidé par Marc Brugnon, a été sensible aux demandes des ténors de la Côte des Bar et Montgueux, en particulier celle d’Yves Jolly, qui a été l’instigateur de cette délocalisation. » Ces propos ont été tenus lors du lancement des festivités marquant cet anniversaire, qui s’est déroulé à l’occasion de l’assemblée régionale du SGV le 7 février dernier à Bar-sur-Seine. Le succès d’aujourd’hui s’illustre par le rayonnement de cette antenne du SGV devenue au fil du temps un lieu créateur de liens plaçant le Syndicat et la viticulture au cœur des dynamiques sur ce territoire. Un territoire qui se caractérise par un poids important du vignoble dans l’économie auboise (50 % de la production agricole finale départementale), les développements œnotouristiques et la place prépondérante de l’activité viticole sur ce secteur (plus de 2 500 viticulteurs, 315 millions d’euros de production viticole).
Les responsables du SGV ont évoqué, par ailleurs, que « la réussite de ce modèle » permettait de l’envisager sur d’autres secteurs de la Champagne.

LES VIGNERONS APPELÉS À PARTICIPER

Un numéro spécial de La Champagne Viticole prévu en juillet sera consacré à l’antenne de Bar-sur-Seine  : retour sur les raisons de la création illustré par des témoignages des fondateurs, stratégie de déploiement des services localement, perspectives… Cette publication sera complétée par une exposition participative. Le SGV fait appel aux vignerons possédant des documents valorisant les spécificités de la Côte des Bar et Montgueux, tant sur le vignoble que sur les hommes et les femmes, moteurs de son développement. Ces documents peuvent être déposés à l’antenne à Bar-sur-Seine jusqu’au 30 avril. La conception de l’exposition (panneaux, vidéo-diaporamas, scénographie, etc.) sera confiée à un groupe de travail composé de vignerons volontaires. Elle sera inaugurée le 18 juillet prochain, lors du barbecue des présidents de section qui accueillera de nombreux invités, et restera visible jusqu’au 30 janvier 2015.

François Noël, Revue Agricole de l’Aube, Rédacteur en chef de la Revue Agricole de l’Aube

En images


  • De g. à d. : Alain d’Anselme, directeur, Pascal Férat, président, Joël Falmet, vice-président et Laure Perrier, responsable de l’antenne.


  • Joël Falmet, vice-président du SGV pour l’Aube


Haut de page